110 ANS D'ECKMUHL




Extraits de Mouez Penmarc'h n 22 (octobre 2007)
Jumelage Penmarc'h - Schierling Eggmühl :
un anniversaire très chaleureux !
" Il fait beau depuis que vous êtes arrivés ! Vous devriez rester plus longtemps " : ce cri du coeur de Jacqueline Lazard, au terme de son discours lors de la cérémonie officielle organisée dans la cour du phare d'Eckmühl pour célébrer les 10 ans du jumelage avec la cité bavaroise, donne une idée de la chaleur ambiante qui régnait le 25 août.
Chaleur de l'amitié entre les partenaires des deux cités et chaleur d'un été enfin au rendez-vous. Dans leurs interventions, les deux maires, Jacqueline Lazard et Otto Gascher, ont rendu hommage à la mémoire de Corentin Cadiou, aujourd'hui disparu et qui avait signé l'acte de jumelage le 17 octobre 1997 (voir Mouez Penmarc'h n 20). Et tout deux ont rappelé les principes qui avaient alors présidé au rapprochement entre les deux villes à l'occasion du centenaire du phare d'Eckmülh : " développer par une meilleure compréhension mutuelle le sentiment vivant de la fraternité européenne ". Principes mis en musique par la chorale Mouezh Tréoultré qui, pour clore la cérémonie, a interprété les deux hymnes régionaux, le Bayerlied pour la Bavière et le Bro Goz pour la Bretagne avant que les jeunes musiciens et danseurs du cercle Ar Vro Vigouden de Pont l'Abbé n'entrent en scène pour le plus grand bonheur des photographes.


Parallèlement, le CA Bigouden organisait une course à l'intérieur du phare d'Eckmühl, dans le cadre des festivités liées à son 110ème anniversaire. 80 athlètes se sont lancés à l'assaut de ses 307 marches. Quelques meilleurs temps : chez les hommes : Corentin Tanné en 1mn 02 s 22/100ème (à noter qu'un athlète de Schierling a réalisé l'excellent temps de 1 mn 9s) et chez les femmes : Patricia Doré en 1 mn 20 s 86/100ème. Il faut également saluer la performance du doyen de la compétition, Alain Jaouen : 2 mn 31 s 22/100ème ... à 80 ans !

Mouez Penmarc'h n 23 (novembre 2007) Extraits de " octobre en bref " :
17 octobre
La sirène du phare d'Eckmühl donne de la voix. Non, il n'y a pas de brume ! C'est seulement pour rappeler que c'est le 17 octobre 1897, il y a 110 ans aujourd'hui, que sa lanterne fut allumée pour la première fois.
19 octobre
Deux jours après les 110 ans d'Eckmühl, les deux gardiens titulaires, Guy Cajean et Jean-Yves Fouquet, quittent le phare en toute discrétion : ils sont affectés au phare de l'île Vierge. Il n'y aura plus de gardien " à bord " du phare de Penmarc'h, atteint comme la plupart de ses congénères par l'épidémie d'automatisation !


Nous remercions Pierre Portais pour ce reportage.


RETOUR